After a nice weekend in this great appartement and a real bedroom, back to dormitories and this new hostel, The Cat’s Hostel. A colorfull place with good music and a bar closing at midnight. Yeah ! Only 4 days left to enjoy Madrid, time to speed up.

La chouille du dimanche

Seul problème, c’est le premier dimanche que je passe loin de Lille. Et le dimanche à Lille, tu fais quoi ? Tu vas au Cheval blanc pour guincher toute l’après-midi sur le rythme endiablé des chansons des Zazous. Musique, bière et copains, que demandé de mieux. Pour assouvir mon envie de bière et de musique, Isabelle trouve encore une fois la solution.

Direction la Plaza Santa Maria pour l’événement Holi Madrid 2016. Et c’est vrai que ça fait du bien de passer son après-midi à danser sur du Bollywood, jeter de la poudre colorée sur le premier badaud qui passe, et boire de la bière pas fraîche mais pas chère vendu par des pakistanais (ironie quand tu nous tiens). Regarde !

Et comme quand y en a plus y en encore, tu peux toujours t’amuser en voyant la tête des gens « normaux » te regardant déambuler comme un clown dans les rues de Madrid quand c’est fini. Imagine la team se promenant à Montmartre ou rue de Béthune à Lille.

Holi Madrid 2016

N’empêche que tout ça, ça fatigue, sans compter les trois heures de douche qui vont suivre pour te décrasser. Quelques bières avec les 30 australiens de l’auberge et hop un double salto dans le lit. Demain ça va être cool.

Une petite rando à Casa de Campo

Bonne journée en effet, après une petite bouffe avec Isabelle, direction Casa de campo, l’autre parc urbain de Madrid. Plus grand, plus sauvage aussi, sauf si tu veux poser tes fesses au bord du lac à l’entrée ou aller au zoo ou au parc d’attraction.  Enfin, te pensant un bon backpacker ou baroudeur, je vais passer sur ces endroits un peu chiants.

Casa de campo, c’est surtout 17km² du nature brute, des collines, de la steppe et de la forêt. Bon je dois t’avouer qu’il a un téléphérique qui peut t’emmener au point culminant du parc. Et que ce point culminant, je ne l’ai jamais trouvé en y allant à pieds. Loose. A vouloir faire « pas comme les autres » on loupe des trucs parfois. Une photo pour que tu ne sois pas déçu.

Téléphérique Casa de Campo - Madrid

Du coup au lieu de trouver l’arrivée du téléphérique en marchant, je me suis allègrement paumé dans cet immense truc plein de verdure. 4h de marche et plein de photos sympas. J’ai même rencontré un papy que m’a donné du raisin. La belle affaire.

Parc Casa de campo - Madrid
Forêt Casa de campo - Madrid
Petit étang Casa de campo - Madrid
A perte de vue - Casa de Campo - Madrid

Orgie de bouffe au El tigre

Après ces folles heures d’excursions, tu imagines bien que j’avais besoin d’un petit remontant. Et là, à peine rentré à l’hotêl, Richi (le mec sympa chez qui j’ai mangé de la Paella) tombe à pic en nous proposant d’aller manger au El Tigre. Au moment où j’écris, je suis toujours persuadé de ne pas avoir payer ma pinte de bière tellement la quantité de nourriture ne peux pas correspondre aux 5€ payés. Mais il parait que c’est normal.

A peine arrivés, ce bon vieux Richi, en habitué des lieux, ne nous demande même pas notre avis et commande plusieurs Raciones (des assiettes remplies de bouffe en gros). Poulet, Charcuterie, tortillas de patatas, la totale . En trois points : C’était trop bon, il y en avait beaucoup et c’était carrément pas cher. Attention bon plan et c’est au 30, Calle de las Infantas.

Restaurant El tigre - Madrid

Et là le silence ! Personne ne parle pendant 15 minutes, la choppe de bière dans une main, une aile de poulet dans l’autre et un sandwich jamon con queso (maintenant tu devrais savoir 😉 ) serré entre les mâchoires. Je laisse imaginer le spectacle, c’était pas beau à voir. Après ce merveilleux festin, chacun repart de son côté. J’en profite pour reprendre une bière ou deux avec des australiens complètement allumés au bar de l’auberge et hop on tire le rideau.

Madrid Rio – Petite balade posée

Tu devais t’en douté, après deux jours « super intenses » il fallait bien se reposé un peu. Du coup, après ma petite bouffe quotidienne avec la cousine, direction Madrid Rio. Madrid Rio, c’est un parc qui borde les deux côtés du fleuve Manzanares dans le sud de Madrid à quelques pas du Matadero (si tu sais pas ce que c’est, clique ICI). Un petit mix des deux, parfait pour une journée.

Madrid Rio, c’est top pour flâner pendant quelques kilomètres le long du fleuve et se poser tranquillement sur les berges avec un bon nombre de madrilène en vacances, ou en pause déjeuné (15h30 pépère). En plus, tu tombes sur des gens marrants pour prendre des photos. Et pour les footeux, tu peux même finir la balade au Stade Vicente Calderón, quand je te dis que c’est parfait.

Papy Madrid Rio
Grosse sieste à Madrid Rio
Skate parc Madrid Rio
Le long du fleuve Madrid Rio

Madrid c’est fini

Voilà ! La découverte de Madrid c’est finit. Après Madrid Rio, pas grand chose de bien nouveau. J’ai mangé, bu des bières et je suis retourné un petit coup dans les quartiers La latina et Lavapiés parce que c’est vraiment cool. Ah si je suis aussi aller à Alcala, le fief de Cervantes, mais tu t’en doute, article spécial 😉 On va bientôt passé à Valence, puis Budapest et la Hongrie mais ne t’en fais pas, je reviendrais de temps en temps sur Madrid avec par exemple, les choses que je n’ai pas faites et qui ont l’air cool.

La bise !