Ce petit voyage se passe tellement bien que je t’ai un peu laissé de côté, toi qui suivais assidument toutes les super nouvelles que je laissais ici. Je t’avoue que je m’en veux un peu donc je vais me rattraper ! Plus question d’apprécier et de boire des bières avec de nouveaux copains ! De toute façon maintenant, les mousses, je les sers dans un Hostel à Tirana ! Maintenant, au boulot ! Au programme sur Madrid : A manger et du chill.

Ça travaille dur !

Madrid – Petit journée chill

Après une dernière nuit  où l’ensemble du dortoir s’est ligué pour réveiller le finlandais qui ronflait plus fort que ton grand père pendant sa sieste post repas de famille, je quitte l’auberge sans rien oublier, Victoire ! Un brin fatigué, certes, mais avec une nouvelle définition du mot cohésion. Les dormeur vaincrons.

Direction l’appartement de la famille chez qui travaille Isabelle (si vous n’avez pas suivi qui est cette merveilleuse Isabelle, c’est ici). Partis sur la côte, il me laisse une petite place pour le weekend, au top. Changement de décor, confirmé par la tête du concierge en me voyant arriver. Les barbus en sac à dos et dégoulinant de sueur ne doivent pas être légion dans le coin. Un jet de sac à dos dans ma nouvelle chambre plus tard, direction nourriture.

Museo del Jamon

Museo del jamon Madrid

Le museo del jamon, c’est un de ces restaurants que te cris dans les oreilles « Viens bouffer, tu vas kiffer ! ». Le nom déjà, LE MUSÉE DU JAMBON ! Plus tu te rapproche de la terrasse, plus tu peux sentir la culture espagnole t’envahir. Il y a du monde, ça parle fort et la charcuterie est présente en masse sur toutes les tables.

Au milieu du bordel ambiant, on nous dis qu’il n’y pas plus place en terrasse. Pas grave, direction le bar intérieur autour duquel une bonne trentaine de personnes sont accoudées pour dévorer leurs bocadillos et engloutir une bonne bière avant repartir au travail. 30 minutes, un bocadillo « Jamon con queso » (du jambon et du fromage !), une pinte de bière, 3€ et quelques miettes sur le comptoir plus tard nous voilà reparti, mais putain c’était bon. Si j’étais toi, j’irais faire un petit tour.

Parque del Buen Retiro

Après ce petit repas, quoi de mieux que de se poser dans un parc et ne rien faire ou boire quelques bières « empruntées » dans le frigo de nos hôtes espagnoles ? Pas grand chose en effet, du coup direction le parc du buen retiro. Comme son nom l’indique, l’endroit parfait pour un petite retraite à l’abri du bruit des voitures, en famille, en amoureux ou même tout seul pour une petite sieste. Un bon gros parc au milieu de Madrid avec quelques trucs sympa à visiter et beaucoup de pelouses pour s’affaler. Si tu veux aller te poser quelque part après un soirée trop arrosée ou boire quelques bières avec les copains, c’est le spot.

Museo del jamon Madrid
Palacio de Cristal - Parc Retiro - Madrid

Palacio de Cristal, ça c’est cool à visiter mais il fait grave chaud dedans 😉

Posé au Buen Retiro - Madrid

Matadero

Après deux petite bières et une digestion , direction le Matadero dans le sud de Madrid. Un immense centre culturel qui permet de voir expositions, pièces de théâtre et projections de film ou faire des ateliers créatifs, … Un cadre super sympa et plein de choses à voir, un must see donc 😉

Centre Matadero - Madrid

La journée se termine par une session sieste, un salade maison et un virée en ville pour voir une projection du film boulevard avec Robin Williams (pas très local je sais) et quelques sangrias en terrasse. Journée bien remplie. BIM, c’est l’heure de rentrer demain escapade à Tolède.

Arroz a Banda – La Paella des vrais

Tu pensais que j’allais te parler de Tolède ? Eh bah non, parce que je fais ce que je veux et que ça viendra dans un petit article à part. On ne mélange pas les bermudas et les shorts comme on dit.

Si tu cherches un sujet épineux en Espagne à part le foot et la politique, essaye le Paella. C’est un peu comme chez nous pour le fromage ou le vin, tout le monde l’a inventée et fait la meilleur. En tout cas un point sur lequel tous les espagnoles s’accordent, ne pas manger de Paella dans les restaurants touristiques, c’est pas bon.

Richi, un pote d’isabelle rencontré la veille nous invite donc chez lui à notre retour de Tolède pour manger de la « vrai Paella ». Avantage de poids, il habite dans un appart au dessus de la Plaza Mayor, eh ouais mon gars ! Tu pourras remarqué au passage mes super talents de caméraman.

Plaza Mayor

Mais retournons à nos Paellas, l’Arroz a Banda m’a été présentée comme la recette originale traditionnelle de la Paella. Aujourd’hui, la Paella a été déclinée sous d’innombrables formes : Avec du poulet, des crevettes, du poisson et un tas d’épices différentes. Une enquête est cours pour vous trouver les meilleures 😉

La magie d’internet c’est super cool, mais tu trouves toujours des sources contradictoires et donc je me fierais à la grand mère de Richi (Big up Mamie) pour ça. Le principe, tu cuis ton riz d’un côté dans un bouillon de poisson préparé à l’avance et de l’autre tu fais revenir dans l’huile, crevettes, oignon, ail safran. Une fois que tu as obtenu un petit bouillon sympathique, tu verses ton riz dans la poile et tu fais revenir jusqu’à disparition du bouillon. A déguster avec un petit vin blanc de derrière les fagots. Aller petit cadeau, une recette d’Arroz a Banda ici et une autre .

Madrid - paella - Arroz a banda

Sur ce les amis, c’est finit pour aujourd’hui, on se retrouve au prochain épisode pour les petites chouilles du dimanche avec « Holi madrid », des petits coins sympa avec Madrid Rio et Casa de campo ainsi qu’une autre petite adresse bouffe : El tigre.

La bise

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *